Tenant son nom d’une montagne, le Lubéron s’étend entre les Alpes de Haute Provence et la plaine du Vaucluse.

Succombez aux richesses de l’arrière-pays provençal !

Richesses naturelles :

La douceur du climat sous l’influence de la Méditerranée toute proche, les collines calcaires, les falaises d’ocres,  les forêts luxuriantes, les champs de lavandes… Le Luberon offre ses couleurs à ceux qui savent apprécier sa douceur et son caractère authentique. C’est d’ailleurs l’une des rares régions qui a su si bien conserver son patrimoine naturel.

Longtemps, ses habitants ont développé leurs activités autour de ses richesses, tout en respectant leur cadre de vie. De ses activités, il subsiste aujourd’hui les bories (cabanes en pierres sèches), les terrasses ou les carrières d’ocres. De nos jours, les Hommes avancent dans le respect et en harmonie avec les richesses naturelles de ces terres largement préservées.

Même dans le développement touristique, qui occupe une place importante dans les préoccupations des riverains, des évolutions sont mises en œuvre et  maintenues à leur juste place.

Richesses patrimoniales :

Dans le Lubéron, on peut sentir à chaque instant l’attachement des Hommes à leurs terres.  D’imposantes bastides et des villages hauts perchés dominent les lieux et semblent veiller sur la région. Des villages tous plus beaux les uns que les autres attirent de plus en plus de visiteurs chaque année, sans perdre une goutte de leur sincérité et de leur charisme.

Parmi eux, découvrons Gordes. Fièrement dressé sur le plateau du Vaucluse, il est l’un des villages les plus connus autour d’Avignon, notamment parce que bon nombre d’artistes et de célébrités y ont élu domicile. Des maisons de pierres sèches forment une spirale autour du château et de l’église de cette commune labellisée comme étant l’un des Plus Beaux Villages de France et font face aux collines du Luberon. En passant, visitez le village des bories construites et utilisées par les bergers et les chasseurs.

Tant d’autres villages méritent que l’on s’attarde sur eux. Plus ou moins célèbre, chacun a son propre charme et son énergie bien à lui : Roussillon, Lourmarin, Vaugines ou Manosque.

Retrouvez dans le Luberon, les senteurs et les couleurs du sud comme on aime les imaginer. Le chant des cigales, une odeur d’épices et de lavande, la lumière d’un soleil complice et omniprésent.

La Provence telle que Pagnol nous la racontait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.