Tripandco, site de locations entre particuliers, vous propose de partir à la découverte des chalets.

Il en existe plusieurs sortes mais ils ont une origine commune, celle de la construction traditionnelle en bois que l’on trouve généralement à la montagne. Les premières sont apparues en Suisse romande au 19ème siècle et sont inspirées d’un style architectural Allemand. Leur présence s’est généralisée du côté français des Alpes au cours du Siècle des Lumières et du Romantisme.

La caractéristique principale d’un chalet, en plus d’être en bois, est d’avoir un toit en saillie. C’est-à-dire un toit qui déborde tout autour de la maison. La pente du toit est aussi étudiée pour retenir la neige, des pierres et des bardeaux sont installés dans ce même but.

Autres traits communs à tous les chalets de montagne typiques, les façades de bois sculpté, les balcons sous saillies également décorés et peints et des grandes ouvertures pour laisser la lumière entrer au maximum.

A l’origine, c’était un bâtiment utilitaire, le chalet servait d’abri ou de grenier, le mot chalet est d’ailleurs issu du latin « cala » qui veut dire « abri de montagne ». Ainsi, quand il est devenu l’habitation suisse par excellence, la décoration intérieure devint unique elle aussi. Les murs et les sols sont en bois, bien sûr, ainsi que la plupart des meubles qui sont généralement confectionnés dans la même essence que le reste du chalet, du sapin la plupart du temps. Des couleurs chaudes sont utilisées pour le linge de maison et une grande cheminée ou un poêle trône dans la pièce de vie.

Passer l’hiver dans un chalet a plusieurs avantages, en plus de l’aspect écologique, sa construction ne coûte pas cher et nécessite des matières premières proches et faciles d’accès, sans oublier que le bois est un excellent isolant thermique.

Aujourd’hui, le chalet se démocratise et migre en dehors des pieds de pistes des Alpes, Vosges et Franche-Comté. En France, il prend même ses quartiers au bord de la mer, notamment dans le Nord-Pas-de-Calais. Ce sont les « Chalets de Plage » : de petites constructions en bois qui permettent de s’abriter du vent. Elles sont apparues au début du 20ème siècle et sont menacées de disparaitre depuis l’apparition de la Loi « Littoral » qui vise à encadrer l’aménagement des côtes et endiguer le phénomène de spéculation immobilière.

Plus généralement, depuis une dizaine d’années, les chalets investissent les campings. Ils apparaissent sous la forme de maisonnettes tout équipées et tout confort. Elles sont de petite taille, autour de 15 à 30 m² suivant le nombre de personnes. C’est la gamme au dessus du plus conventionnel mobil-home. Le chalet est aujourd’hui devenu l’atout charme d’un camping et vise une clientèle différente que celle qui fréquente habituellement les campings. Un peu plus cher, le chalet de camping s’adresse à des vacanciers plus habitués aux gîtes ruraux par exemple, des vacanciers en quête de repos et d’une indépendance complète.

A noter que le chalet s’exporte aussi Outre-Atlantique ! Même si beaucoup de maisons sont construites en bois en Amérique du Nord, certaines sont directement issues du chalet suisse.

C’est notamment le cas des Belton Chalets dans le Montana aux USA. C’est un ensemble de chalets construit entre 1910 et 1920 et qui servaient d’hôtels dans le village de West Glacier. Ils accueillaient les touristes venus visiter le parc national de la région et sont aujourd’hui classés parmi les Monuments Historiques américains.

Voilà comment à travers les siècles, un modeste abri de montagne en bois est devenu le chalet douillet et confortable que l’on connait aujourd’hui et pas seulement en Suisse, son pays natal, mais dans le monde entier.

Vous trouverez le vôtre pour vos prochaines vacances avec Tripandco !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.